Loading. Please wait...

Rolex Middle Sea Race 2018

Rolex Middle Sea Race 2018

La course qui fait passer par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel !

      

Embarqué comme navigateur-tacticien sur Tonnerre de Glen, Christopher a participé pour la deuxième année consécutive à la Rolex Middle Sea Race, une course mythique de 600 miles au départ et à l’arrivée de Malte, qui a emmené l’équipage autour de la merveilleuse Sicile et de ses îles.

Un classement honorable malgré des conditions difficiles 

Tonnerre de Glen remporte sa catégorie IRC 3 ! Bien qu’ayant navigué en tête pendant de nombreux miles, l’équipage n’accède malheureusement pas au podium Overall. Une belle 6ème place tout de même avec 90 bateaux en course et une avarie bien pénalisante (bôme cassée). Une véritable hécatombe au classement à l’arrivée, il faut donc déjà se satisfaire d’avoir terminé la course !

   

Christopher nous raconte 

 

« La Rolex Middle Sea Race est une course splendide ! Le parcours est merveilleux parsemé de paysages magnifiques : détroit de Messine, grandes falaises de l’ouest de la Sicile près de Palerme, Stromboli, arrivée à Gozo, etc. Les conditions météos ont été très variées avec une entrée en matière dans du vent médium puis, une phase de pétole complète entre Messine et Stromboli. Un calme avant la tempête, car nous avons ensuite effectué une remontée de la côte nord de la Sicile au près dans des conditions plus que musclées. 25 à 35 nœuds de vent avec une mer courte de 3 à 4 mètres ont mis les organismes à rude épreuve. Nous avons réalisé un superbe parcours jusqu’à l’ouest Sicile. La suite a été un peu plus compliquée, avec quelques erreurs de choix de voiles puis un empannage qui s’est très mal terminé avec une bôme cassée anéantissant nos espoirs de podium overall, puisque nous avons fait les 130 derniers milles de courses sous voile de cape… Je termine cette course dans le même état qu’une étape de la Solitaire du Figaro, avec un mélange toujours ambivalent de « content d’être arrivé et que ce soit fini » et « folle envie folle d’y revenir » ! Un bon entrainement en vue du départ imminent de la Transat Jacques Vabre ! Je suis prêt à affronter les vagues du golfe de Gascogne qui seront probalement un peu plus hautes mais surtout beaucoup plus froides ! Merci à Dominique Tian et au team Glen Ellen pour l’accueil à bord et cette expérience géniale qui restera dans nos mémoires à coup sûr ! »

     

Categories

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts